Accueil Infos du jour  La naissance de la cuisine intégrée

La naissance de la cuisine intégrée

 Envoyer cet article à un ami

Retrouvez toutes nos nouveautés et restez informés en vous inscrivant à notre Newsletter !!


L'INFORMATION :

A quoi ressemblé les premières cuisines intégrées ?

 


Commençons par un peu d’histoire.


La cuisine n’a pas toujours été celle que l’on connait aujourd’hui et, pour ne rien vous cacher, la cuisine de nos enfants sera bien différente de la nôtre !

En un siècle, la cuisine est la pièce de la maison où les innovations ont été les plus importantes.

La technologie est, bien entendu, responsable en grande partie de ces évolutions. Mais notre style de vie n’y est pas non plus étranger.



Dans les années 1930 est arrivé l'électroménager:


Repas, lecture, radio ou jeux de cartes, autour de la cuisinière à bois ou à charbon, d’un évier et de buffets, la cuisine de nos grands-parents était déjà la pièce à tout faire.

Le premier virage a lieu dans les années 30 avec l’arrivée des premiers réfrigérateurs, machines à laver et autres gazinières.

L’invention du réfrigérateur tel que nous le connaissons daterait des années 1910.

Leur commercialisation sera ensuite assurée à la fin des années 1920 aux Etats-Unis  Suivront en 1935 puis en 1937 les premières gazinières et machines à laver automatique.

L’intégration de ce que l’on appelle aujourd’hui le gros électroménager va naturellement modifier le visage de la cuisine et faire émerger la notion de cuisine aménagée.


1926 : La première cuisine intégrée au monde !


Bien avant les cuisines d'aujourd'hui, il y a eu " La cuisine de Francfor"t (Frankfurter Küche en Allemand).

Conçue en Allemagne et en 1926 par l'architecte autrichienne Margarete Schütte-Lihotzky pour le logement de familles modestes dans les ensembles de la "Nouvelle Francfort",

elle est considérée comme la pionnière des cuisines équipées modernes.


 

 

 

L'entrée de la cuisine de Francfort se faisait par une porte dans le sens de la largeur, avec en face la fenêtre. Le long d'un côté se trouvait la cuisinière.

 



Sur le mur d'en face, il y avait des placards et l'évier, et devant la fenêtre était réservé un espace de travail. Il n'y avait pas de réfrigérateur, mais une table à repasser pliante.


Des bocaux sur lesquels était inscrit le nom des ingrédients comme la farine, le sucre, le riz et autres, avaient pour but de garder la cuisine toujours bien rangée et organisée.


Par ailleurs, la plage de travail possédait un "tiroir à épluchures" intégré et escamotable.


Les tiroirs et portes de placard en bois étaient souvent peints en bleu parce que les chercheurs avaient découvert que les mouches fuyaient les surfaces bleues.


On utilisa du bois de chêne pour les bocaux à farine parce que cette essence éloigne les vers de la farine, et le hêtre pour le plateau des tables parce qu'il est résistant aux taches, aux acides et au tranchant des couteaux.


On pouvait aussi s'asseoir sur des chaises pivotantes montées sur roulettes pour un maximum de flexibilité.


Parce que les éléments de cuisine conventionnels de l'époque ne convenaient pas aux espaces étroits, la cuisine de Francfort était installée toute équipée, avec mobilier et électroménager comme la cuisinière, une nouveauté à l'époque en Allemagne.




 

 

Les années 60 -70: la cuisine s’organise


On découvre dès les années 60 des cuisines beaucoup plus organisée.

Les buffets ont laissé la place à des meubles reliés les uns aux autres par un plan de travail unique.

Cette modification est bien le reflet de l’adaptation de la cuisine à de nouveaux modes de vie.

L’électroménager, encombrant, oblige les foyers à se réorganiser, comme pour anticiper l’arrivée dès les années 70 du lave-vaisselle.

La cuisine cherche alors à encastrer l’électroménager en l’intercalant entre ces meubles, désormais lié par un plan de travail.

Certains cherchent même à les dissimuler totalement derrière un décor unique.


Deux grandes tendances se distinguent alors :


  • les cuisines en formica – matériau stratifié recouvert de résine – répondent aux aspirations modernistes, avec des formes minimalistes

  • les cuisines en style rustique – omniprésence du bois massif, reprenant les formes et les matériaux utilisés un siècle auparavant dans les campagnes, la Provence, les chalets montagnards ou les cottages.

 

publicités pour les cuisines et l'électroménager des années 1930 à 1970

 


 

 

 

 

 

 


 


 

N'hésitez pas à nous contacter pour la concrétisation de vos projets de cuisine.


Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE MicrosoftInternetExplorer4

Commençons par un peu d’histoire. La cuisine n’a pas toujours été celle que l’on connait aujourd’hui et, pour ne rien vous cacher, la cuisine de nos enfants sera bien différente de la nôtre ! En un siècle, la cuisine est la pièce de la maison où les innovations ont été les plus importantes. La technologie est, bien entendu, responsable en grande partie de ces évolutions. Mais notre style de vie n’y est pas non plus étranger.

Mise à jour le Vendredi, 07 Avril 2017 16:32
 

Nous contacter

Afin de vous offrir la plus grande satisfaction

(visites de chantier, suivis et interventions rapides),
je réalise des projets uniquement sur rendez-vous.

 


Pour me contacter

06.85.56.61.21
ou
marie-france.ruelle@wanadoo.fr

 


Pour une demande de devis

Demande de devis